Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Le mausolée du Général Pajol à Nozeroy (39)

 

Autres petits patrimoines dans le département 39
(Jura)

A Poligny, Hôtel de Lisa


A Poligny, Collége des Oratoriens


A Crançot, Eglise sainte-Madeleine


A Dole, Les grandes orgues de la collégiale Notre-Dame


A Orgelet, Cadet Roussel


A Dole, Les 2 chaires de la collégiale Notre-Dame


A Lons-le-Saunier, Parc des bains


A Lajoux, L’église paroissiale de Mijoux-Lajoux.


A Poligny, Notre Dame de Mouthiers le Vieillard


A Poligny, L'hôtel Dieu et son cloître


A Arbois, L'ancienne chapelle du couvent


A Arbois, La tour Gloriette et le pont des capucins


A Lons-le-Saunier, L'église des Cordeliers


A Lons-le-Saunier, L'hôtel Dieu


A Gigny, L'église Saint-Taurin


A Champagnole, "Ce que le vent d'ouest m'a dit"


A Voiteur, Statue de la Vierge


A Lons-le-Saunier, "A la Gloire de la Résistance jurassienne "



Département : Jura
Arrondissement : Lons-le-Saunier
Canton : Nozeroy
GPS : 46.7740 N / 6.0370 E
Rubrique : Commémoratif - Autre
Code postal : 39250
Date de dépôt : 03/07/2011



Dans le petit cimetière de la Rue Saint Antoine, derrière la collégiale, un mausolée honore un valeureux soldat, le Général Pierre Claude Pajol (1772-1844).
Né à Besançon mais originaire de Nozeroy, ce hussard fut un brillant élément de la cavalerie légère de Napoléon Ier, Général de Division et Comte d'Empire, couvert de distinctions et dont le nom figure sur l'Arc de Triomphe.
Blessé à de nombreuses reprises, il continua souvent le combat, avec succès, sinon héroïsme. Anecdotique, il eut 16 chevaux tués sous lui et obtint tous ses grades sur le champ de bataille. Mais il ne fut pas admis à la dignité de Maréchal de France, bien que la méritant. Napoléon ne put la lui offrir
Il fut membre de la chambre des Pairs, joua un rôle dans la Révolution de 1830 et fut Gouverneur de Paris.
Il avait épousé une fille du Maréchal Oudinot et eut 2 fils qui furent généraux sous le Second Empire.
Mis en disponibilité en 1842, c'est une chute dans les escaliers des Tuileries en mars 1844 qui eut raison de lui.
Ce mausolée, et notamment la statue le représentant gisant en uniforme, est due à son fils aîné Charles Pierre Victor Pajol (1812-1896), général et sculpteur, en 1878.
GPS : 6°02'13" E / 46°46'26" N

Numro du petit patrimoine : 39391_2













 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Nozeroy
A Nozeroy, Les façades de Nozeroy
A Nozeroy, Couvent des Cordeliers - Nozeroy
A Mièges, L'intérieur de l'église Saint-Germain
A Nozeroy, Les broderies de paille
A Censeau, L'oratoire
A Nozeroy, La collégiale Saint-Antoine
A Mièges, Le calvaire et le monument aux morts
A Nozeroy, Les vitraux de la collégiale Saint-Antoine
A Mièges, L'ermitage Notre-Dame de Mièges