Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Arbois : A la mémoire du Général Pichegru à Arbois (39)

 

Autres petits patrimoines dans le département 39
(Jura)

A Poligny, Hôtel de Lisa


A Poligny, Collége des Oratoriens


A Crançot, Eglise sainte-Madeleine


A Dole, Les grandes orgues de la collégiale Notre-Dame


A Orgelet, Cadet Roussel


A Dole, Les 2 chaires de la collégiale Notre-Dame


A Lons-le-Saunier, Parc des bains


A Lajoux, L’église paroissiale de Mijoux-Lajoux.


A Poligny, Notre Dame de Mouthiers le Vieillard


A Poligny, L'hôtel Dieu et son cloître


A Arbois, L'ancienne chapelle du couvent


A Arbois, La tour Gloriette et le pont des capucins


A Lons-le-Saunier, L'église des Cordeliers


A Lons-le-Saunier, L'hôtel Dieu


A Gigny, L'église Saint-Taurin


A Champagnole, "Ce que le vent d'ouest m'a dit"


A Voiteur, Statue de la Vierge


A Lons-le-Saunier, "A la Gloire de la Résistance jurassienne "


A Cressia, Lavoir de la Perrière commune de Cressia


A Champagnole, La fontaine parc de belle frise à Champagnole


A Poligny, Le monument à Wladimir Gagneur



Département : Jura
Arrondissement : Lons-le-Saunier
Canton : Arbois
Rubrique : Commémoratif - Autre
Code postal : 39600
Date de dépôt : 25/05/2007



Le cimetière d'Arbois abrite la tombe d'un personnage hors du commun; dont le nom figure sur l'arc de triomphe : Jean-Charles Pichegru, mort à Paris le 6 avril 1804.
Bien avant cette date et sa mort tragique, Napoléon 1er aurait dit de lui "Comme Général, Pichegru était un homme d'un talent peu ordinaire".
Né à Arbois dans une famille de cultivateurs,
il étudie au collège de cette ville puis à l'école militaire de Brienne.
L'année 1793 le voit commandant de l'armée du Rhin, en 1794 il commande l'armée du nord, il est en Belgique puis en Hollande, il commande l'armée de Rhin-et-Moselle.
Déporté en Guyane, il s'évade le 3 juin 1798 se réfugie en Guyane-hollandaise puis à Londres, de retour en France, Bonaparte lui propose de devenir gouverneur de Guyane, poste qu'il refuse.
Il sera retrouvé étranglé dans sa prison le 6 avril 1804.
Il repose au cimetière d'Arbois, sa tombe est à gauche de l'entrée, une plaque apposée sur le mur retrace son incroyable carrière :
"Jean-Charles Pichegru, né à Arbois le 16 février 1761, général sauveur de la patrie, député du Jura, président des cinq-cents, injustement accusé de trahison en 1797, déporté en Guyane, puis évadé, trouvé mort au temple le 6 avril 1804. Son nom figure sur l'arc de Triomphe".

Numro du petit patrimoine : 39013_6


le général Pichegru mort en 1804 repose à Arbois



plaque apposée sur le mur du cimetière












 
Localisation de la commune :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Arbois
A Planches-près-Arbois (Les), la cascade des Planches
A Arbois, Cascade de la Cuisance à Arbois
A Arbois, La ville d'Arbois à Pasteur
A Arbois, Fontaine à Arbois
A Arbois, Clocher de l'église St-Just d'Arbois
A Arbois, L'ancienne chapelle du couvent
A Arbois, La fontaine aux lions à Arbois
A Arbois, La tour Gloriette et le pont des capucins