Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Sauvegarde du Patrimoine Doménois à Domène (38)

 

Autres petits patrimoines dans le département 38
(Isère)

A Cessieu, Eglise Saint Martin de Cessieu


A Isle-d'Abeau (L'), Chapelle Saint Germain à l'Isle d'Abeau


A Isle-d'Abeau (L'), Eglise Saint Pierre et Saint Paul de l'Isle d'Abeau


A Rochetoirin, Eglise Saint Etienne


A Ruy, Chapelle Notre Dame de Bonne conduite


A Ruy, Calvaire Notre Dame de Bonne Conduite à Ruy


A MONTCEAU, Eglise Sainte Anne de Montceau


A Pont-Évêque, Eglise Saint Avit et Saint Georges de Pont Évêque


A Cessieu, Chapelle de la Salette à Cessieu


A Verpillière (La), Eglise Saint Denis de la Verpillère


A Villefontaine, Eglise Saint Martin de Villefontaine


A Saint-Chef, Eglise Saint Maurice d'Arcisse


A Creys-Mépieu, Chapelle Sainte Anne à Malville


A Creys-Mépieu, Eglise Saint Maurice à Creys


A Bourgoin-Jallieu, Eglise Notre Dame de Bourgoin Jailleu


A Saint-Chef, Abbatiale bénédictine de Saint Chef


A Vézeronce-Curtin, Eglise Saint Laurent


A Aoste, Il n'y a pas que du jambon près d'Aoste...


A THUELLIN, Eglise Saint Jean L'Evangeliste de Thuellin


A Bourgoin-Jallieu, Eglise Saint Jean Baptiste


A Diémoz, Eglise Saint Roch


A Saint-Pierre-de-Chartreuse, Eglise Saint-Hugues-de-Chartreuse


A Morestel, Eglise Saint Symphorien


A Morestel, Chapelle de la Balmette


A Saint-Savin, Eglise Saint Savin


A Septème, Eglise Notre Dame de l'Assomption


A Veyrins-Thuellin, Eglise Saint Jean Evangeliste à Veyrins



Département : Isère
Arrondissement : Grenoble
Canton : Domène
GPS : 45.2033 N / 5.8330 E
Rubrique : Religieux - Eglise ou chapelle
Code postal : 38420
Date de dépôt : 03/11/2007



Seconde fondation clunisienne dans le diocèse de Grenoble, le Prieuré de Domène (Isère) fut fondé en 1027

En descendant du centre de Domène, on découvre non loin du cimetière, les ruines très évocatrices de l'église Saint-Pierre et Paul, seul vestige du prieuré qui se composait, bien sûr, d'un cloître et de divers bâtiments à l'usage des moines (salle du chapitre, dortoir, réfectoire, grange, etc...)
L'église Saint-Georges qui à l'origine se trouvait près du monastère, n'a laissé aucune trace.
.
1. Le Plan
.
L'église dont le choeur est tourné vers les pentes de Belledonne, à peu de chose près vers l'est, comprend un vaisseau unique de 23 mètres sur 10 dont l'extrémité est reliée par un passage central et deux petits de chaque côté à un transept peu saillant terminé par trois absides parallèles ; celle du milieu, plus grande, est précédée d'une travée de choeur moins longue que large, celle du sud a disparu, remplacée par une chapelle triangulaire -celle que les Arces ajoutèrement au début du XVIe siècle.
Ce plan, correspondant à l'église du XIe siècle, associant une nef unique, un transept et trois absides parallèles, est caractéristique des petits établissements monastiques, et plus particulièrement ceux du sud de la France.
Au XIIIe siècle, le vaisseau fut divisé en trois travées, visibles sur le plan par les quatre piliers engagées composés de sections angulaires et circulaires alternées.
A trois de ces supports corrrespondent des arcs-boutants extérieurs, rajoutés peut-être à la même époque.
.
2 Elévation
.
Seuls subsistent encore deux murs latéraux de l'église, celui qui sépare la nef du transept, le bras sud de transept et la chapelle d'Arces. Le vaisseau est à ciel ouvert, la façade a en partie disparu, remplacée à une période récente par un mur plus bas ouvert d'une grande arcade, l'abisidiole nord et celle du choeur n'existent plus que sur un mètre cinquante de hauteur.
.
a) L'extérieur
.
Les deux étapes de construction -romane et gothique- se lisent avec une grande facilité sur les murs latéraux dont l'appareil est composé sur les trois quarts de la hauteur de petits galets disparates et gris, non taillés, et sur la partie haute, de briques bien assemblées, aux couleurs vives.
L'édifice primitif -l'église consacrée en 1058- était d'une construction assez grossière, de même largeur que le bâtiment postérieur qu en a repris les murs.
.
De chaque côté de la nef s'ouvraient quatre baies irrégulièrement espacées en plein cintre, assez larges, entourées de petits claveaux de tuf.

Ces vestiges appartiennent à l'un des plus anciens édifices romans conservés en Isère.Le prieuré dont faisait partie cette église est fondé en 1027 par l'abbaye bourguignonne de Cluny, à partir d'une donation faite par Ainard, seigneur de Domène.
L'église du prieuré est consacrée le 10 août 1058, en présence des archevèques de Vienne, d'Embrun, de la Tarentaise et de l'évêque de GrenobLe.
La décadence de la vie religieuse des XVIIe et XVIIIe siècles s'accompagne d'un abandon et d'une destruction progressive des bâtiments, jusqu'à leur vente au titre des biens nationaux, pendant la révolution.
En 1839, la famille de Monteynard, descendante des fondateurs du XIe siècle, rachète les vestiges de l'ancienne église prieurale.
L'ensemble est classé Monument historique depuis le 1er juin 1943.
Pour des raisons de sécurité le site n'est pas actuellement accessible au publique. Toutefois le batiment peut être vu et photographié de la rue du prieuré.

Numro du petit patrimoine : 38150_1


Le Prieuré de Domène (Isère)





Les deux étapes de construction -romane et gothique-se lisent avec facilité














 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme arrondissement de Grenoble
A Grenoble, La halle Sainte-Claire
A Grenoble, La tour Perret
A Grenoble, La petite halle : fabrique d'obus pendant la 1ere guerre mondiale
A Grenoble, La porte Saint-Laurent.
A Saint-Martin-d'Uriage, Fontaine de la déesse Hygie
A Grenoble, Trompe l'oeil du Théâtre de Grenoble
A Saint-Pierre-de-Chartreuse, Eglise Saint-Hugues-de-Chartreuse
A Grenoble, Les trois fontaines
A Fontanil-Cornillon, BACH et La Madelon
A Huez, Site archéologique de Brandes
A Grenoble, L'horloge solaire à réflexion du Père Bonfa
A Saint-Ismier, Le mémorial Doyen Gosse