Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

La Maison Jean Prat à Briançon (05)

 

Autres petits patrimoines dans le département 05
(Hautes Alpes)

A Laragne-Montéglin, Le monument aux morts de Laragne


A Laragne-Montéglin, Duende de la Bailaora


A Névache, La chapelle Sainte-Marie de Foncouverte


A Champoléon, La chapelle des Fermons


A Pelvoux, Le vallon et le lac de l'Eychauda


A Champoléon, Une histoire de moutons


A Motte-en-Champsaur (La), Eglise Saint-Barthélémy


A Névache, La Chapelle Notre-Dame de Bon Rencontre


A Névache, La chapelle Saint-Hippolyte de Roubion


A Motte-en-Champsaur (La), L’Appel de la Forêt


A Névache, Borne sarde au Seuil des Rochilles


A Château-Ville-Vieille, L'armoire aux 8 serrures de Ville-Vieille


A Molines-en-Queyras, Le rocher d'Hannibal


A CHATEAU QUEYRAS, Vieux banc et sculpture d'épine d'acacia


A Ristolas, Vestiges de l'usine électrique de Ristolas


A Molines-en-Queyras, Hommage aux paysans du Queyras


A Château-Ville-Vieille, Cadran solaire de Ville-Vieille


A Arvieux, Vas-y Bobet ! Vas-y Coppi !


A Briançon, Aristide Albert et sa bibliothèque


A Briançon, La Mesure du Temps


A Embrun, ND d'Embrun / 1 / Clocher des cimes


A Névache, Cadran solaire sur la maison « La Bélière » à Névache


A Névache, Cadran solaire sur la maison « Rochas » à Névache


A Embrun, ND d'Embrun / 2 / Art Roman



Département : Hautes Alpes
Arrondissement : Briançon
Canton : Briançon
GPS : 44.8995 N / 6.6433 E
Rubrique : Bâtiment - Habitat
Code postal : 05100
Date de dépôt : 04/06/2012



La maison Jean Prat, parfois dite maison Payan, se trouve au 37 Grande Rue ou Grande Gargouille.
Au 18e siècle la belle maison du lieutenant Jean Prat, datant du 17e, voyait passer les personnages les plus importants de la ville sous son portail sculpté de 2 anges encadrant saint Jean debout sur les armoiries du lieutenant.
Bourgeois de Briançon, il avait acquis des lettres de noblesse du roi Louis XIV à l'occasion de son avènement en 1664. Fait sans précédent, la population ne l'entendit pas ainsi et menaça de détruire sa maison. Il dut renoncer à son ennoblissement par un arrêt du Parlement de Grenoble du 8 mai 1645.
En effet, le Briançonnais jouissait de privilèges connus sous le nom de "Charte des Escartons".
On appelle Escarton la communauté des habitants d'un même territoire et "escartonner" signifie "répartir l'impôt".
Rappelons le contexte : Les communautés du Briançonnais achetèrent au dauphin Humbert II de Viennois des droits d'autonomie qui précisaient les pratiques et usages coutumiers, économiques et sociaux des habitants en échange d'une redevance annuelle payée à la Chandeleur. Cet accord, la Charte des Escartons, fut signé le 29 mai 1343 au château de Beauvoir-en-Royans.
En 1349, le Dauphiné est rattaché au royaume de France et les députés des Escartons firent confirmer leurs droits à l'avènement de chaque nouveau souverain jusqu'à la Révolution.
Déjà lors du traité d'Utrecht en 1713, Louis XIV céda 3 des 5 Escartons au duché de Savoie. Et les derniers privilèges disparurent le 4 août 1789.
Ainsi, pendant 4 siècles, les nobles et les bourgeois briançonnais vécurent sur un même pied d'égalité.
GPS : 6°38'36" E / 44°53'58" N

Numro du petit patrimoine : 05023_9

















 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Briançon
A Briançon, Aristide Albert et sa bibliothèque
A Briançon, Vestale de Sarah Fayolle
A Briançon, La Mesure du Temps
A Briançon, L'église Sainte-Catherine
A Briançon, La Maison des Templiers
A Briançon, La renaissance du puits Vauban
A Briançon, La Justice ou Priorité au bon sens
A Briançon, Le Parc de la Schappe