Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

La chapelle des Sorcières au Bollenberg à Orschwihr (68)

 

Autres petits patrimoines dans le département 68
(Haut Rhin)

A Ensisheim, La chapelle Saint-Erhard, actuel temple protestant


A Ensisheim, L'église Saint-Martin


A Lautenbach, L'ancienne église Saint-Jean-Baptiste


A Lautenbach, La chapelle Saint-Gangolphe


A Lautenbach, L'oratoire près de la chapelle Saint-Gangolphe


A Lautenbach, L'oratoire du Kreuzbach


A Lautenbachzell, La chapelle du Wasen


A Soultzmatt, La chapelle Saint-Nicolas


A Soultzmatt, Le calvaire près de l'église Saint-Sébastien


A Soultzmatt, L'église Saint-Sébastien, l'extérieur


A Soultzmatt, L'église Saint-Sébastien, l'intérieur


A Guebwiller, L'église Notre-Dame, l'extérieur


A Guebwiller, L'église Notre-Dame, l'intérieur


A Guebwiller, Le couvent des Dominicains


A Guebwiller, La chapelle Notre-Dame-du-Sehring


A Guebwiller, La synagogue


A Guebwiller, Le temple


A Guebwiller, L'église Saint-Léger, l'extérieur



Département : Haut Rhin
Arrondissement : Guebwiller
Canton : Guebwiller
GPS : 47.9333 N / 7.2444 E
Rubrique : Religieux - Eglise ou chapelle
Code postal : 68500
Date de dépôt : 23/10/2013



La chapelle du Bollenberg ou chapelle Sainte-Croix appelée aussi chapelle Sainte-Appolonia ou simplement chapelle des Sorcières (ici "Haksekapel"), se trouve sur un éperon rocheux de calcaire Jurassique, culminant à 363 mètres d'altitude au milieu des vignes.
La chapelle est à l'est du village d'Orschwir, visible de loin. On peut y accéder à pied ou s'en approcher en voiture depuis la rue du Bollenberg.
GPS : 47°56'00" N / 7°14'39" E

La chapelle actuelle ne date que du 19e siècle. Mais le site est ancien. C'est probablement de "Belen", le dieu celte du feu associé à la vie pastorale, que lui vient son nom de Bollenberg. Cette colline isolée en avant-garde des Vosges jouit d'un ensoleillement exceptionnel qui a favorisé le développement d'une flore et d'une faune rares. La colline est une zone protégée.
Herboristes et guérisseurs apprécient depuis très longtemps cette richesse en plantes médicinales et rares. Mais comme le lieu avait une réputation de débauches où se déroulaient des sabbats de sorcières, ces braves gens furent désignés comme sorciers et sorcières et furent souvent enfermés à Rouffach dans la Tour des sorcières aux 16e et 17e siècles. Et pour s'opposer à ces rassemblements sulfureux, on bâtit une chapelle dédiée à la Sainte-Croix et à Sainte Appolonia (dont le nom dérive d'Apollon dieu romain du soleil).
La chapelle est orientée avec un chevet à 3 pans percé de 2 occuli. Une grande croix en bois domine la toiture, visible de loin. La nef est éclairée par la porte ogivale vitrée protégée par une grille.
A l'intérieur, on aperçoit une grande grille séparant la nef du chœur où une grande croix domine l'autel. Les statues de saint Joseph et de saint Antoine de Padoue sont posées sur des consoles accrochées aux murs de la nef alors que 2 statues sont abritées (et cachées) dans 2 niches latérales du chœur.
On signale que l'endroit était autrefois un lieu de pèlerinage très fréquenté et qu'il y avait de nombreux ex-voto.
Enfin il faut dire un mot d'une forte tradition locale. Dans la nuit du 14 au 15 août, la chapelle des Sorcières est illuminée par le célèbre "Haxafir" (Feu des Sorcières). Les conscrits d'Orschwihr brûlent le mannequin d'une sorcière sur un bûcher spectaculaire.
Et d'innombrables légendes courent ici où on aurait aperçu une Dame blanche…

Numro du petit patrimoine : 68250_6













 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Guebwiller
A Bergholtzzell, Je t'offre mon bien le plus précieux : l'eau
A Orschwihr, Saint Nicolas et ses morts...
A Orschwihr, Grand Saint Nicolas, que j'aime bien... lalala
A Guebwiller, La fontaine du cygne et des dauphins
A Lautenbach, L'ancienne église Saint-Jean-Baptiste
A Lautenbach, L'oratoire du Kreuzbach
A Guebwiller, L'église Notre-Dame, l'extérieur
A Guebwiller, La chapelle Notre-Dame-du-Sehring
A Guebwiller, Une ancienne boutique
A Bergholtz, Transe des vignes
A Murbach, La Chapelle Notre-Dame de Lorette
A Orschwihr, Petite chapelle rue du Paradis
A Bergholtzzell, Le calvaire de l'Oelberg, 1/3, présentation du site
A Lautenbach, La chapelle Saint-Gangolphe
A Lautenbach, Le lavoir de l'Ewerdorf
A Guebwiller, L'église Notre-Dame, l'intérieur
A Guebwiller, La fontaine de 1536
A Guebwiller, La maison du 116 rue de la République
A Orschwihr, Le château d'Orschwihr
A Murbach, Le cadran solaire de Notre Dame de Lorette
A Lautenbach, La collégiale Saint Michel et Saint Gangolphe à Lautenbach
A Bergholtzzell, Le calvaire de l'Oelberg, 2/3, les chapelles
A Lautenbach, La fontaine Saint-Gangolphe
A Lautenbachzell, La chapelle du Wasen
A Guebwiller, La maison aux serpents
A Guebwiller, La synagogue
A Guebwiller, L'église Saint-Léger, l'extérieur
A Orschwihr, Le pressoir à fleur
A Buhl, Sur le chemin de Murbach...
A Lautenbach, fontaine à Lautenbach
A Bergholtzzell, Le calvaire de l'Oelberg, 3/3, les oratoires
A Lautenbach, L'oratoire près de la chapelle Saint-Gangolphe
A Lautenbachzell, Le monument aux morts
A Guebwiller, Le couvent des Dominicains
A Guebwiller, Le temple
A Guebwiller, L'église Saint-Léger, l'intérieur