Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

L'église Saint-Martin à Wilwisheim (67)

 

Autres petits patrimoines dans le département 67
(Bas Rhin)

A Saessolsheim, L'église Saint-Jean-Baptiste


A Saessolsheim, La Vierge de Pitié


A Stutzheim-Offenheim, La chapelle-reposoir de la Langgass


A Stutzheim-Offenheim, L’église Saint-Pierre et Saint-Paul de Stutzheim


A Stutzheim-Offenheim, Les 3 croix des champs près de l'église de Stutzheim


A Friedolsheim, L'église Saint-Denis


A Schaffhouse-sur-Zorn, L'église Saint-Sébastien


A Minversheim, La croix du cimetière


A Duppigheim, La chapelle de la Vierge Marie


A Bernolsheim, L'église Saint-Pancrace et Saint-Sébastien


A Bernolsheim, La chapelle du cimetière


A Gougenheim, La croix près de la chapelle Saint-Laurent


A Griesheim-sur-Souffel, L'église Saint-Pancrace


A Ostwald, La chapelle du cimetière, ancienne église paroissiale Saint-Oswald


A Pfettisheim, Le chemin de croix du cimetière


A Fegersheim, La chapelle Saint-Ulrich


A Stutzheim-Offenheim, Le Mont des Oliviers d'Offenheim


A Willgottheim, La chapelle Saint-Médard



Département : Bas Rhin
Arrondissement : Strasbourg-Campagne
Canton : Hochfelden
Rubrique : Religieux - Eglise ou chapelle
Code postal : 67270
Date de dépôt : 07/02/2014



L'édifice est en retrait de la rue du 22 Novembre (D 421), place de l'Eglise, au milieu du cimetière.
GPS : 48°44'53" N / 7°30'31" E

De la première église dédiée à Saint-Martin de Tours ne subsiste que la tour-chœur datée de 1463.
Devenue trop petite au début du 19e siècle, on décida de reconstruire une nef plus grande. Des soucis financiers retardèrent le projet. En 1838, l'ancienne nef et la sacristie furent détruites et une nouvelle nef fut édifiée transversalement, ce qui mit le nouveau chœur au nord. Elle put être inaugurée en 1841, mais la sacristie ne fut reconstruite qu'en 1914, selon les plans de l’architecte Rudloff de Strasbourg. Quant à la tour, elle fut surélevée d’un niveau en 1886, par l’architecte Heinrich Hannig de Saverne.
Le chœur à abside demi-circulaire et la nef-halle sont percés de fenêtres en plein-cintre habillées de vitraux réalisés en 1920 par l'atelier Ott Frères de Strasbourg.
La tribune, portée par des piliers en bois, accueille un orgue et 2 tableaux.
On observe en effet de nombreuses peintures dans l'église notamment dans le chœur, 2 peintures murales de 1864 qui ont été réalisées par Carola Sorg. Les stations du chemin de croix sont des tableaux. Les retables à colonnes des autels latéraux abritent également des peintures.
On peut voir une statue en bois doré de la Vierge à l'Enfant offerte en 1859 par l'Impératrice Eugénie.
Les fonts baptismaux sont en grès sur pied balustre.
La chaire en bois sculpté est de même facture que les autels latéraux. Par contre le style du maître-autel est différent.

Numro du petit patrimoine : 67534_1








Les autels



Les peintures du chœur




 
Localisation de la commune :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Hochfelden
A Waltenheim-sur-Zorn, "La Nalsature" à Waltenheim-sur-Zorn
A Hochfelden, Le calvaire du rond-point
A Minversheim, La croix du cimetière
A Schaffhouse-sur-Zorn, L'église Saint-Sébastien
A Saessolsheim, Le mécanisme de l'horloge de 1890
A Hochfelden, Hochfelden à la Renaissance
A Hochfelden, La chapelle Saint-Wendelin
A Lixhausen, L'église Saint-Nabor
A Friedolsheim, L'église Saint-Denis
A Bossendorf, A l'ombre des arbres...
A Hochfelden, Le monument aux morts
A Hohatzenheim, L'église paroissiale et de pèlerinage Saint-Pierre-et-Saint-Paul, l'extérieur
A Saessolsheim, L'église Saint-Jean-Baptiste
A Friedolsheim, La chapelle de pèlerinage Saint-Léger
A Hochfelden, L'ancien tribunal
A Hohatzenheim, L'église paroissiale et de pèlerinage Saint-Pierre-et-Saint-Paul, l'intérieur
A Saessolsheim, La Vierge de Pitié