Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Le Fort Lagarde à Prats-de-Mollo-la-Preste (66)

 

Autres petits patrimoines dans le département 66
(Pyrénées Orientales)

A Montesquieu-des-Albères, Le castrum


A Lamanère, Les tours de Cabrenç


A Ille-sur-Têt, L'Hospice


A Sainte-Marie, La Tour de l'Horloge


A Perthus (Le), Le Fort de Bellegarde


A Prades, La maison Jacomet


A Perpignan, La maison Bausil


A Laroque-des-Albères, Le vieux village de Laroque-des-Albères


A Laroque-des-Albères, Le Castell de la Roca


A Collioure, Le Fort Saint-Elme


A Baho, Le Fort de Baho


A Canet-en-Roussillon, Le château vicomtal



Département : Pyrénées Orientales
Arrondissement : Céret
Canton : Prats-de-Mollo-la-Preste
Rubrique : Bâtiment - Château et fortification
Code postal : 66230
Date de dépôt : 26/12/2014



Dominant la ville fortifiée de Prats-de-Mollo,
le Fort Lagarde a une longue histoire de
défense .
En 1307, on note la présence d'une simple Tour
de La Guardia, tour à signaux bâtie par les
rois d'Aragon (1540m d'altitude) qui
communiquait avec la tour de Mir et celle de
Cros.
Désormais, la tour se trouve au centre de
l'étoile que forme le donjon.
En 1659, le traité des Pyrénées annexe le
Vallespir (entre autres) à la France et le fort
Lagarde est construit pour protégercette
nouvelle frontière.
Lors de la guerre de Hollande (1672-1678), la
menace espagnole conduit à l'édification du
donjon en 1686, sous la direction de Vauban,
comme à Collioure, Mont-Louis ou au Perthus.
Le Fort est relié à la ville par un souterrain
couvert qui s'ouvre à quelques mètres de la
porte des Fabriques (les soldats restés en
poste en ville pouvaient rejoindre le fort en
cas d'attaque).
L'agrandissement programmé en 1691 n'aura
jamais lieu (guerre et manque de moyens
financiers), ce qui entache la capacité de
défense du Fort.
En 1793, il est très rapidement pris par les
Espagnols jusqu'en 1794, repris par Dugommier.
Depuis 1976, le Fort est acquis par la commune
qui commence sa restauration.

Numro du petit patrimoine : 66150_2


Fort et passage couvert



donjon



canons



échauguette


 
Localisation de la commune :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Prats-de-Mollo-la-Preste
A Prats-de-Mollo-la-Preste, Eglise sainte Juste et sainte Rufine
A Prats-de-Mollo-la-Preste, La chapelle Saint-Isidore à La Preste
A Serralongue, Église de Serralongue. 1100-1300 .
A Lamanère, Les tours de Cabrenç
A Serralongue, Le conjurador de Serralongue.
A Lamanère, Le pont roman
A Prats-de-Mollo-la-Preste, La Fête de l'Ours