Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Saint Jean pied de Port : la Citadelle à Saint-Jean-Pied-de-Port (64)

 

Autres petits patrimoines dans le département 64
(Pyrénées-Atlantiques)

A Saint-Jean-Pied-de-Port, La Prison des Evêques


A Biriatou, L'église Saint-Martin de Biriatou


A Lacommande, Lacommande (64) : Eglise Saint Blaise. Extérieur.


A Lacommande, Lacommande (64) : Eglise Saint Blaise.


A Pau, Le château de Pau


A Ciboure, Borne de Lopenia


A Ainhoa, Le Lavoir


A Saint-Pée-sur-Nivelle, Eglise Saint Pierre


A Bidart, Le mémorial de la Seconde Guerre mondiale et pour la Paix de Bidart


A Biarritz, Monument aux morts


A Saint-Pée-sur-Nivelle, Premier symposium de sculpture


A Biarritz, La Dame de la Mer


A Hendaye, Le château observatoire Abbadia d’Hendaye


A Ainhoa, Eglise Notre Dame de l’Assomption.


A Bayonne, Église Saint-Esprit


A Biarritz, Le symbole de la baleine


A Ger, La Grande Boucle


A Saint-Jean-de-Luz, Le retable de l'église Saint-Jean-Baptiste de Saint-Jean-de-Luz


A Bidart, La chapelle Saint Joseph des Falaises de Bidart


A Bayonne, Momument aux morts


A Ciboure, L’église Saint Vincent de Ciboure - Intérieur


A Bidart, La chapelle de la Madeleine de Bidart


A Ciboure, L’église Saint Vincent de Ciboure


A Anglet, Le moulin à vent d’Anglet ou tour Lannes


A Accous, Accous Obélisque Despourrins


A Cambo-les-Bains, Arnaga : la propriété d'Edmond Rostand


A Anglet, Le cimetière de sable du monastère Saint Bernard


A Anglet, La grotte de la Chambre d’Amour


A Aussurucq, la fontaine d'Ahuzki


A Bayonne, Le vitrail de la Cananéenne de la cathédrale de Bayonne


A Saint-Étienne-de-Baïgorry, Saint-Etienne-de-Baigorry l'église Saint Etienne


A Biarritz, Le phare du cap Saint Martin


A Ciboure, La vieille fontaine de Ciboure


A Saint-Jean-le-Vieux, St Jean Le Vieux le lavoir


A Ciboure, Ciboure ; la Tour de Bordagain


A Bayonne, Bayonne les clés de voûtes armoriés de la cathédrale


A Arancou, ARANCOU la fontaine lavoir du Garay


A Sauveterre-de-Béarn, Sauveterre-de-Béarn : église Saint-André


A Gurs, GURS le cimetière des déportés du camp de GURS


A Biarritz, L’iconostase de l’église orthodoxe


A Mendive, Mendive : chapelle Saint Sauveur d'Iraty


A Sainte-Engrâce, Sainte Engrâce : l'église



Département : Pyrénées-Atlantiques
Arrondissement : Bayonne
Canton : Saint-Jean-Pied-de-Port
GPS : 43.1627 N / -1.2347 E
Rubrique : Bâtiment - Militaire
Code postal : 64220
Date de dépôt : 08/01/2012



La citadelle de Saint jean pied de Port

Si le premier noyau de peuplement de la vallée fut établi sur la voie romaine à l’actuel St Jean le Vieux (Imus pyrénaeus) , c’est le choix des rois de Navarre d’édifier un château fort sur la colline Mendiguren qui entraînera le développement d’un bourg nouveau autour du castrum de Mendiguren .

Cette position stratégique, elle le doit à sa position au pied du col de Roncevaux (port d’Ibañeta), point de franchissement pyrénéen extrêmement important et de liaison entre la capitale de la Navarre (Pampelune) et ses terres du Nord des Pyrénées.
Le développement de la cité au pied du château féodal en fera la capitale régionale du pays de Cize et d’ailleurs de toute les terres d’Outre Monts de la Navarre.

Le château royal fera l’objet d’un entretien régulier au cours des siècles.

Les guerres de conquête de la Navarre entreprises par les rois d’Espagne entraîneront des destructions au sein du château médiéval lequel sera rasé ainsi que les murailles par Charles Quint vers 1530 avant qu’il ne se retire des terres qu’il occupait au nord des Pyrénées.

Mais la position stratégique de cet emplacement fera qu’il ne sera pas abandonné et que les prémices d’une nouvelle citadelle seront immédiatement construites en lieu et place du château médiéval détruit.
L’unification du Royaume de Navarre au royaume de France accélèrera ce processus. Vers 1640 à 1648, de gros travaux seront entrepris par les ingénieurs de louis XIII. Les bastions seront construits, des demi-lunes au devant des bastions, pour compléter le système défensif de la ville.

Et cette citadelle , toujours présente de nos jours, est donc un exemple bien conservé d’une des fortifications bastionnées que construisaient en France les ingénieurs militaires vers la fin du règne de LOUIS XIII.

Quelques temps plus tard, vers 1685 VAUBAN faisant l’inspection du système de défense de l’espace français, établira un plan de rénovation et d’amélioration du système de défense de cette citadelle.
C’est l’ingénieur François Ferry (qui a travaillé sur la citadelle de Bayonne) qui mènera ces travaux de mises au normes de 1686 à 1705. Seront rajoutés une enceinte extérieure, la construction d’un arsenal, des casernements additionnels.
Le mur d’enceinte de la ville sera réparé, le vieux donjon ,toujours présent ,sera rasé, et tous les bâtiments agrandis.

Toutes les préconisations de Vauban ne verront pas le jour. Et la citadelle que nous voyons aujourd’hui, est à l’image de celle qui existait en 1730. Elle garde l’empreinte des constructions menées par les ingénieurs militaires d’Henri IV et de Sully, puis de Louis XIII et de Richelieu.

Dans les guerres qui suivirent, révolutionnaires puis napoléoniennes, cette Citadelle servira de base aux troupes de combat.
L’évolution des armements militaires lui ôtera son rôle stratégique. Elle servira de casernement et de lieu de rétention.
En 1914-1918, des soldats allemands y seront enfermés. En 1936-1939, près de 500 enfants réfugiés basques y seront hébergés,puis, à partir de 1963, le collège d’enseignement secondaire de la ville y sera installé.

De nos jours,il est possible d’accéder à cette citadelle. Le bastion Nord est un point panoramique très réputé, et sans nulle doute le meilleur sur la ville de Saint-Jean-Pied-de-Port. Faire le tour de la citadelle est le meilleur moyen pour en apercevoir sa structure .
L’intérieur est du domaine privé et on ne peut le découvrir que dans le cadre de visites organisées par l’Office du Tourisme avec des raconteurs de pays.

Numro du petit patrimoine : 64485_3





























 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Saint-Jean-Pied-de-Port
A Saint-Jean-Pied-de-Port, St Jean pied de port : église 'Sainte-Marie du Bout du Pont'
A Saint-Michel, la Tour d'URKULU
A Saint-Jean-Pied-de-Port, St Jean pied de port : les remparts.
A Saint-Jean-le-Vieux, St Jean Le Vieux le lavoir
A Estérençuby, Estérençuby : Harpéa , la grotte
A Jaxu, JAXU les vitraux armoriés
A Mendive, Mendive : chapelle Saint Sauveur d'Iraty
A Saint-Jean-Pied-de-Port, La Prison des Evêques