Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Le fort de Socoa à Ciboure (64)

 

Autres petits patrimoines dans le département 64
(Pyrénées-Atlantiques)

A Saint-Jean-Pied-de-Port, La Prison des Evêques


A Biriatou, L'église Saint-Martin de Biriatou


A Lacommande, Lacommande (64) : Eglise Saint Blaise. Extérieur.


A Lacommande, Lacommande (64) : Eglise Saint Blaise.


A Pau, Le château de Pau


A Ciboure, Borne de Lopenia


A Ainhoa, Le Lavoir


A Saint-Pée-sur-Nivelle, Eglise Saint Pierre


A Bidart, Le mémorial de la Seconde Guerre mondiale et pour la Paix de Bidart


A Biarritz, Monument aux morts


A Saint-Pée-sur-Nivelle, Premier symposium de sculpture


A Biarritz, La Dame de la Mer


A Ainhoa, Eglise Notre Dame de l’Assomption.


A Hendaye, Le château observatoire Abbadia d’Hendaye


A Bayonne, Église Saint-Esprit


A Biarritz, Le symbole de la baleine


A Ger, La Grande Boucle


A Saint-Jean-de-Luz, Le retable de l'église Saint-Jean-Baptiste de Saint-Jean-de-Luz


A Bidart, La chapelle Saint Joseph des Falaises de Bidart


A Bayonne, Momument aux morts


A Ciboure, L’église Saint Vincent de Ciboure - Intérieur


A Bidart, La chapelle de la Madeleine de Bidart


A Ciboure, L’église Saint Vincent de Ciboure


A Anglet, Le moulin à vent d’Anglet ou tour Lannes


A Accous, Accous Obélisque Despourrins


A Cambo-les-Bains, Arnaga : la propriété d'Edmond Rostand


A Anglet, Le cimetière de sable du monastère Saint Bernard


A Anglet, La grotte de la Chambre d’Amour


A Aussurucq, la fontaine d'Ahuzki


A Bayonne, Le vitrail de la Cananéenne de la cathédrale de Bayonne


A Saint-Étienne-de-Baïgorry, Saint-Etienne-de-Baigorry l'église Saint Etienne


A Biarritz, Le phare du cap Saint Martin


A Ciboure, La vieille fontaine de Ciboure


A Saint-Jean-le-Vieux, St Jean Le Vieux le lavoir


A Ciboure, Ciboure ; la Tour de Bordagain


A Bayonne, Bayonne les clés de voûtes armoriés de la cathédrale


A Arancou, ARANCOU la fontaine lavoir du Garay


A Sauveterre-de-Béarn, Sauveterre-de-Béarn : église Saint-André


A Gurs, GURS le cimetière des déportés du camp de GURS


A Biarritz, L’iconostase de l’église orthodoxe


A Mendive, Mendive : chapelle Saint Sauveur d'Iraty


A Saint-Jean-Pied-de-Port, Saint Jean pied de Port : la Citadelle


A Sainte-Engrâce, Sainte Engrâce : l'église


A Bastide-Clairence (La), La Bastide Clairence : arcades et couverts


A Urrugne, Le château d’Urtubie



Département : Pyrénées-Atlantiques
Arrondissement : Bayonne
Canton : Hendaye
GPS : 43.3958 N / -1.6835 E
Rubrique : Bâtiment - Chateau et fortification
Code postal : 64500
Date de dépôt : 27/08/2012



Henri IV avait projeté la construction d’une forteresse pour protéger Ciboure et Saint-Jean-de-Luz de l’ennemi espagnol mais elle ne sera érigée que sous Louis XIII.

"Le petit port de Socoa (le coin en basque) fut aménagé en 1624. Pour le protéger, il fallut construire un fort militaire. En 1627, les travaux de construction d’une tour en pierre et d’une chapelle dédiée à Saint Pierre débutèrent sur un îlot rocheux. La tour n’était pas terminée quand elle fut occupée, pendant près d’un an, par les envahisseurs espagnols. A leur départ, en 1637, elle fut incendiée et il fallut la reconstruire." (Extrait de la pancarte d’information placée sur le site)

En 1686, Vauban décide de consolider le fort. Les travaux, dirigés par Fleury, durent jusqu’en 1698. La tour surélevée de deux étages est couronnée d’un mâchicoulis. Une caserne et une jetée de protection complètent le dispositif défensif. Les contours définitifs de l’enceinte datent de 1723. Les Espagnols reprennent le fort en 1793, les Anglais l’occupent en 1814. Des réparations furent réalisées en 1816-1817.

"Habité par les douaniers au 19e siècle et une garnison de la Marine Nationale au début du 20e, il ne fut rendu aux civils qu’en 1935, avant l’arrivée des troupes allemandes. A la Libération, après avoir été incendié, il fut restauré par l’architecte A. Pavlovsky. De 1947 à 2002, il fut occupé par les activités liées à la voile. La tour est inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 1925 et l’ensemble du fort depuis 2008." (même source)

La Communauté de Communes Sud Pays Basque l’a racheté à l’état le 3 mai 2012 pour un montant de 700 000 euros. Les estimations concernant les travaux, (toitures, boiseries, mises aux normes…) varient de 5 à 7 millions d’euros.

L’intérieur du fort ne se visite pas mais on peut se promener à ses pieds et sur sa longue digue de protection d’où l’on a une vue magnifique sur la mer et sur les côtes.

Numro du petit patrimoine : 64189_2












A l'arrière plan, la montagne de la Rhune




















 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Hendaye
A Ciboure, Ciboure ; la Tour de Bordagain
A Ciboure, L’église Saint Vincent de Ciboure - Intérieur
A Urrugne, Le château d’Urtubie
A Hendaye, Le château observatoire Abbadia d’Hendaye
A Ciboure, La vieille fontaine de Ciboure
A Ciboure, Borne de Lopenia
A Ciboure, L’église Saint Vincent de Ciboure
A Biriatou, L'église Saint-Martin de Biriatou