Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Saint-Julien-des-Églantiers - Histoire de son église. à Pré-en-Pail (53)

 

Autres petits patrimoines dans le département 53
(Mayenne)

A Hambers, STALLES 16ème SIECLE de l’église Saint Protais Saint Gervais


A Pontmain, Sur les chemins du Mont-Saint-Michel - Le parc des Oblats et son calvaire rouge à Pontmain.


A Pontmain, Sur les chemins du Mont-Saint-Michel - Le calvaire de Mausson à Pontmain.


A Pontmain, Sur les chemins du Mont-Saint-Michel - Le cimetière de Pontmain.


A Brecé, Sur les chemins du Mont Saint Michel - Extérieur de l'église Notre-Dame de l'Assomption


A Pré-en-Pail, Saint-Julien-des-Églantiers - Intérieur de l'église.


A Pontmain, Sur les chemins du Mont-Saint-Michel - La chapelle sainte Anne de la basilique de Pontmain.


A Izé, Sur les chemins du Mont Saint Michel - Croix de Cour-Corbin


A Saint-Martin-de-Connée, Les retables de l’église Saint-Martin.


A Pontmain, Sur les chemins du Mont-Saint-Michel - L'ancien presbytère de Pontmain.


A Pontmain, Sur les chemins du Mont-Saint-Michel - La chapelle saint Michel de la basilique de Pontmain.


A Thubœuf, L'église saint Martin de Thuboeuf - Extérieur


A Brecé, Sur les chemins du Mont Saint Michel - Les tours du clocher de l'église Notre-Dame de l'Assomption


A Mayenne, Chapelle Saint-Joseph, rue du Prieuré de Berne à Mayenne


A Mayenne, L'ancien couvent de la Visitation


A Brecé, Sur les chemins du Mont Saint Michel - Calvaire du parvis de l'église Notre-Dame de l'Assomption


A Pontmain, Sur les chemins du Mont-Saint-Michel - La chapelle saint François de la basilique de Pontmain.


A Pontmain, Sur les chemins du Mont-Saint-Michel - L'église paroissiale St Simon et St Jude à Pontmain.



Département : Mayenne
Arrondissement : Mayenne
Canton : Pré-en-Pail
Rubrique : Religieux - Eglise ou chapelle
Code postal : 53140
Date de dépôt : 12/06/2013



Le village de Saint-Julien-des-Églantiers, rattaché à Pré-en-Pail, s'est constitué autour de l'église néo-gothique construite de 1867 à 1896 par les paroissiens et le vicaire Edmond Martin, sur un territoire pris à la forêt de Pail. Elle permit ainsi un lieu de culte aux fidèles des hameaux environnants pour qui les églises de Pré-en-Pail, Gesvres, Crennes-sur-Fraubé étaient trop éloignées.
Saint-Julien-des-Églantiers fut ainsi créé au centre du triangle géographique de ces trois communes.

La décision de construction revient à Monseigneur Wicart, premier évêque du diocèse de Laval, le 20 mai 1866. Les travaux débutèrent en mars 1867 et l'église fut bénie le 28 février 1869. Elle fut élevée au rang de succursale le 16 avril 1870 par décret de l'Empereur.
La construction du clocher et la façade a duré de 1892 à 1894. Une horloge, due à la très renommée entreprise Henry-Lepautre à Paris, a été installée en 1895, ainsi que deux cloches.
L'église pouvant accueillir 300 fidèles fut consacrée le 14 juillet 1896 par Monseigneur Bouvier.

Le tympan représente une scène de la vie de saint Julien. Très vénéré dans la région et particulièrement au Mans où il fit jaillir de l'eau en frappant un rocher de sa crosse et rendit la vue à un aveugle, le Défensor du Mans le prit alors sous sa protection et lui remit une partie de son Palais qui deviendra la première église du Mans.
La scène représente Saint-Julien précédant le Défensor et son épouse devant les remparts du Mans. D'un signe de croix, Saint-Julien libère un enfant attaqué par un serpent.

Au centre des baies de transept, un écusson couronné comportant sept billettes surmonte des dates superposées de construction (nord) et un écusson comporte vraisemblablement les initiales d'Edmond Martin entourées par une étole (sud).

Au chevet, un ange musicien annonce le jugement dernier.

Considérée comme dangereuse par la municipalité de Pré-en-Pail de l'époque, elle fut désaffectée en octobre 1998 et connut les débuts de sa démolition. La sacristie a été rasée, le pavé de la nef arraché, les vitraux et l'autel enlevés.
L'association pour la Sauvegarde et la Mémoire de l'église de Saint-Julien-des-Églantiers s'est constituée en novembre 1998 et après 10 ans de procès, a gagné sa sauvegarde.
Avec le concours du Conseil général de la Mayenne, du Conseil régional des Pays de Loire et le soutien de la fondation du patrimoine, l'association a fait réaliser dès 2007 les premiers travaux de mise hors d'eau, puis la restauration de la nef et du clocher avec sa flèche et ses quatre clochetons.

L'église est ouverte de 14h30 à 18h tous les dimanches et jours fériés de mai à septembre. L'association y propose régulièrement des expositions et divers spectacles et a besoin du soutien de tous pour cette église hors du commun.

Au carrefour de la D255 et de la D245.

Numro du petit patrimoine : 53185_6













 
Localisation de la commune :

 
 
   
       
Dans le mme canton de Pré-en-Pail
A Champfrémont, Chapelle Sainte-Anne
A Pré-en-Pail, Fécondité
A Pré-en-Pail, Saint-Julien-des-Églantiers - Intérieur de l'église.
A Pré-en-Pail, La Pierre au Loup et la source de la Mayenne
A Pré-en-Pail, Chapelle Saint-Julien des Eglantiers
A Pré-en-Pail, Belvédère du Mont des Avaloirs
A Saint-Pierre-des-Nids, L’oratoire Notre-Dame-du-Calvaire.
A Pré-en-Pail, Point culminant de l'ouest de la France
A Saint-Pierre-des-Nids, Le lavoir – Rue des Avaloirs.