Accueil
  Mot de passe oublié
 
  Petit patrimoine
  Définition
  Déposer
  Visiter/rechercher
  Derniers dépôts
  Enigmes
  Comment chasser
  Créer une énigme
  Dernières énigmes
  Dernières découvertes
  Autre
  Contactez nous
  Les liens
  En savoir plus
  Fonds d'écran

 


Rechercher d'autres petits patrimoines - Page précédente Tweeter

Le château de Vayres à Vayres (33)

 

Autres petits patrimoines dans le département 33
(Gironde)

A Rauzan, beau balcon


A Saint-Macaire, Saint Macaire (33) /1 : Porte de Benauge. Première enceinte.


A Saint-Macaire, Saint Macaire (33) /2 : Porte et barbacane du Thuron.


A Saint-Macaire, Saint Macaire (33) /4 : la porte de Rendesse et les poternes.


A Bordeaux 7e, La gare de Bordeaux-Bastide


A Bordeaux 2e, La Société Philomathique de Bordeaux


A Bordeaux 1er, Cour Mably


A Pessac, AQUITAINE CAP MÉTIERS


A Bordeaux 1er, La Bibliothèque Meriadeck


A Jau-Dignac-et-Loirac, Le phare de Richard


A Bordeaux 4e, Fac de Médecine


A Bordeaux 3e, Façades de pierre sculptées de Bordeaux


A Bordeaux 2e, Résidence "Arc-en-ciel"


A Cussac-Fort-Médoc, Le Fort Médoc


A Bordeaux 6e, Maison Art Nouveau Bordeaux


A Bordeaux 2e, Bourse Maritime


A Bordeaux 1er, Théâtre-Cinéma Le Fémina


A Bordeaux 3e, Belle façade bordelaise



Département : Gironde
Arrondissement : Libourne
Canton : Libourne
GPS : 44.8974 N / -0.3162 E
Rubrique : Bâtiment - Château et fortification
Code postal : 33870
Date de dépôt : 07/06/2014



Vayres 33870
Positionnement GPS : N44 54.024 W0 18.977
Au XIIIème siècle, Rose de Bourg apporte Vayres en dot à Amanieu VII d’Albret (1288) qui devient seigneur de Vayres. Il fortifie le château en créant la Tour du Moulin qui subsiste aujourd’hui. C’est un moment important dans l’histoire de Vayres qui va rester possession de la famille d’Albret pendant 300 ans, jusqu’au roi de France Henri IV, son plus illustre représentant.
L’un des fils d’Amanieu, Bérard d’Albret, prend parti pour l’Angleterre contre son père et s’empare du château. Le roi d’Angleterre Edouard II aide financièrement Bérard d’Albret à ériger en 1326 une vaste forteresse. De cette période subsistent encore aujourd’hui le donjon, le châtelet d’entrée et les douves qui ont toujours été sèches. Le château fut considérablement endommagé durant la Guerre de Cent Ans.
En 1583, Ogier de Gourgue se rend acquéreur du château et procède à des remaniements : perçage de grandes croisées à une ou deux traverses surmontées de frontons et on couronne le tout de mâchicoulis. La forteresse est transformée en château d’agrément dans le style de la Renaissance française. En 1648, lors de la Fronde, canonné depuis la rivière, le château est en partie ruiné.
Vers la fin du siècle, Monseigneur Jacques-Joseph de Gourgue, évêque de Bazas, entreprend la restauration du château qu’il confie à l’architecte Launay. On apporte des modifications notables sur la façade qui domine la Dordogne : harmonisation des corps de bâtiments, création de la terrasse à balustrade et du grand escalier qui enjambe les douves. De vastes jardins sont créés longeant la rivière. Le pont-levis et la barbacane sont remplacés par un pont « dormant » et l’élégant portique à la Vauban par où on pénètre désormais dans le château, lequel n’a pratiquement plus subi de modification depuis lors. La famille de Gourgue est restée propriétaire de Vayres jusqu’aux environs de 1900.
Les jardins d’origine ayant disparu, on peut voir aujourd’hui un parterre à la française créé en 1938 par l’architecte-paysagiste Ferdinand Duprat et un jardin médiéval créé en 2012.
Visite payante qui comprend une visite guidée du château ainsi qu'un parcours d'énigmes multi-niveaux à réaliser dans le parc.
Sources : site internet du château de Vayres

Numro du petit patrimoine : 33539_1


Vue générale



Cour d'honneur



Galerie Renaissance



Anciennes cuisines



Salle à manger



Façade arrière


 
Localisation prcise :

 
 
   
       
Dans le mme arrondissement de Libourne
A Castillon-la-Bataille, Monument Talbot
A Saint-Quentin-de-Baron, Eglise de St Quentin.
A Saint-Christophe-des-Bardes, Saint-Christophe-des-Bardes : 12e ; 16e ; 19e siècle
A Montagne, Montagne : L'église de Saint-Georges ( Xl e siècle).
A Saint-Magne-de-Castillon, Eglise St Magne.
A Cadarsac, Eglise Templière de Cadarsac
A Rauzan, beau balcon
A Jugazan, Le dolmen de Curton
A Jugazan, Eglise Saint-Martin.
A Saint-Christophe-des-Bardes, Saint-Christophe-des-Bardes : les vitraux
A Montagne, Montagne : L'église de Saint-Georges Portail sud
A Mouillac, Eglise Romane St Fort de Mouillac
A Nérigean, Une église fantôme?
A Lèves-et-Thoumeyragues (Les), l'église Saint Pierre es Liens (extérieur)
A Castillon-la-Bataille, Le monument à Jean Bureau
A Rauzan, Château de Rauzan.
A Montagne, Montagne :Notre Dame de Parsac
A Saint-Étienne-de-Lisse, Eglise St Etienne de Lisse : modillons.
A Petit-Palais-et-Cornemps, Mystérieuse Notre Dame de Cornemps
A Naujan-et-Postiac, Notre-Dame de Postiac
A Lèves-et-Thoumeyragues (Les), Eglise Saint Pierre es Liens (intérieur)
A Lugaignac, LES MODILLONS DE LUGAIGNAC
A Branne, L'église Saint-Etienne de Branne
A Montagne, Montagne : St Martin
A Saint-Étienne-de-Lisse, Eglise St Etienne de Lisse XIIe S.
A Baron, Eglise StChristophe de Baron et sa crypte
A Naujan-et-Postiac, Eglise fortifiée St Pierre de Naujan